3 questions à Heather Lou

14 août 2015
Source : Heather Lou

Heather Lou est passionnée de mode et de DIY, cette tendance de bricoler soi-même objets, accessoires et vêtements. On lui pose 3 questions pour en apprendre un peu plus sur son quotidien de conceptrice de patrons, un métier longtemps laissé de côté qui fait un retour en force.

Comment décririez-vous votre métier?

Je conçois des patrons destinés aux adeptes de couture maison. Avec l’arrivée du mouvement DIY (do it yourself, soit « faites-le vous-mêmes »), on a vu une énorme recrudescence de l’intérêt pour les projets faits maison. Les gens veulent savoir d’où viennent leurs vêtements et sont de plus en plus enclins à acheter localement et à fabriquer les choses eux-mêmes. On redécouvre les joies de la couture.

Je dessine des pièces que je qualifierais de luxes nécessaires; des morceaux qui ne sont pas des items de base, mais qui se portent tous les jours. Mon travail, après le design, consiste en déconstruire mes morceaux, par exemple une paire de jeans, pour en simplifier la confection par une personne débutante. Je tiens aussi un blogue sur mon quotidien d’entrepreneure créative, la mode, la couture et le style personnel.
 

Les jeans de Heather

Comment se déroule une de vos journées typiques?

Je me lève à 8 heures et je travaille de chez moi. Je me prépare un bon smoothie, lis mes courriels et consulte les (plus de 300!) blogues de couture que je suis. Je vais nager un jour sur deux. Mon quotidien dépend d’où je suis rendue dans le cycle de production. Ces jours-ci, je fabrique des échantillons et je les peaufine. Ça implique beaucoup de couture et de temps passé sur Illustrator à dessiner, formater et ajuster la gradation pour les tailles. Mes patrons sont pour des pièces de taille 0 à 16, environ, mais mes chiffres ne correspondent pas forcément à ceux de l’industrie (qui varient énormément de toute façon). Je passe au moins une journée complète par semaine à bloguer.


L'atelier de Heather


Pourquoi avez-vous choisi de faire carrière dans le milieu de la mode?

J'ai complété un DEC en design intérieur au Collège Dawson il y a 6 ans. J’ai travaillé au sein d’une firme durant 5 ans, où je participais à la conception de centres d’achats. J’en ai eu ras-le-bol de travailler pour l’industrie du fast fashion (mode bas de gamme au cycle de vie très court). Les changements qui s’opéraient en moi n’étaient plus cohérents avec mon emploi. En 2013, pour le plaisir, j’avais conçu le patron d’un modèle de maillot de bain vintage. Il a été très populaire et j’ai réalisé qu’il y avait un marché pour ça. J’ai donc quitté mon emploi en design intérieur l’an dernier pour démarrer mon entreprise. Je vends sur 8 plateformes, mais ma source principale de revenu vient des ventes par mon site web. À quelqu’un qui voudrait se lancer en affaires en mode, j’aimerais dire qu’il n’existe aucune barrière que la passion ne saurait surmonter!

Visitez le blogue de Heather Lou, Closet Case Files

Suivez Heather Lou sur sa page Facebook, sur son compte Instagram et sur Twitter

 

Par Gabrielle Lisa Collard