Silhouettes androgynes

17 avril 2012
Source : Pedram Karimi | Photographe : Andy Long Hoang

C’est à l’Espace Cercle Carré que le jeune designer Pedram Karimi nous a présenté sa première collection. Des créations pour hommes et pour femmes, voire androgynes, dont les points rassembleurs sont l’épuration,  les matières fluides et les tons crème ou noirs.

Chez celui que nous avons découvert grâce à sa deuxième place au concours Les créateurs mode de demain 2011 de Télio, on sent l’inspiration montréalaise. Robes, tuniques et pantalons à panneaux jouent de transparence. Karimi a le potentiel d'un Denis Gagnon ou d'un Martin Lim, mais son style lui est bien propre, particulièrement avec ses pièces qui portent le volume au dos. 

Sa touche singulière, Karimi la tient également de ses origines. Iranien de naissance, il a partagé son temps entre l’Amérique du Nord et l’Europe. En Angleterre, il obtient un certificat en marketing de mode et entame également un baccalauréat au London College of Fashion avant de revenir ici, au Collège La Salle. Artiste multidisciplinaire, il s’intéresse d'abord à la danse, au chant et à la coiffure, avant de plonger dans l’univers créatif de la mode.

Tous ces talents font assurément de Pedram Karimi un créateur qu’il faut suivre de près !